Quelles sont les tâches d’un collaborateur comptable ?

comptable

Le travail du collaborateur comptable se trouve à mi-chemin entre la comptabilité et la gestion sociale. Il œuvre notamment sous la direction de l’expert-comptable et est très indispensable à une entreprise. Se chargeant du suivi comptable, fiscal et social, il produit les dossiers d’expertise comptable annuel. Découvrez-en un peu plus sur ce métier.

Les missions d’un collaborateur comptable

Le collaborateur comptable travaille au sein d’un cabinet d’expertise comptable ou d’une société. Son métier consiste, entre autres, à avoir la responsabilité opérationnelle de la production des dossiers d’expertise comptable. Il se charge de piloter, organiser, réaliser, cadrer et présenter les travaux comptables. Il doit être en mesure d’apporter des conseils ainsi que l’accompagnement de premier niveau concernant le développement et la gestion d’une entreprise. Ses responsabilités varient en fonction de l’établissement où il travaille ainsi que de son niveau d’expertise. Il peut travailler en même temps dans l’expertise comptable, la gestion sociale et la relation client. Toutefois, les missions principales du collaborateur sont les mêmes que ce soit en cabinet ou en interne et se concentrent sur la gestion et l’enregistrement de la comptabilité générale au quotidien. Le collaborateur comptable est aussi en charge de la tenue du budget et de l’analyse comptable. Il élabore et met en place les tableaux de bord financiers, en plus de produire les déclarations comptables et fiscales. Il contrôle les comptes fournisseurs et clients. Il établit aussi les contrats de travail, effectue le calcul des charges sociales ainsi que la production des bulletins de paie. En externe, il a pour rôle d’alléger le travail de l’expert-comptable.  

Les compétences d’un collaborateur comptable

Le collaborateur comptable doit être capable de gérer la pression et le stress occasionnés par son métier. Il doit faire preuve d’un sens aigu de l’organisation et être rigoureux, pour être capable de bien répondre aux demandes de son entreprise et de ses clients. Avoir le sens des responsabilités est également un atout qu’il faut posséder pour faire ce métier. Il faudra autant faire preuve d’initiative, savoir travailler en équipe, tout en étant en mesure de travailler en autonomie. D’autres compétences comme le sens du contact humain et l’adaptabilité sont aussi essentielles. Les missions d’un collaborateur demandent un esprit d’analyse et de synthèse, en plus du sens commercial. Par ailleurs, il doit être capable de faire preuve de discrétion lors de la production de ses dossiers afin de respecter la confidentialité des informations qu’il traite. Pour ce qui en est des compétences techniques, il doit maîtriser les connaissances en termes de comptabilité, fiscalité, droit social et droit des entreprises. Les états financiers et comptables doivent être un jeu d’enfant pour lui. Il est aussi tenu d’avoir une bonne maîtrise des outils et logiciels informatiques en lien avec ses missions.

Quelles études suivre pour devenir collaborateur comptable ?

Le métier de collaborateur comptable peut s’accéder depuis de nombreux parcours (du Bac+2 au Bac+5). Pour les cursus de courte ou moyenne durée, vous pouvez choisir entre un BTS et un DUT en comptabilité générale, commerce ou gestions et administration des entreprises. Les diplômes d’État de comptabilité et de gestion, les DGC, les licences professionnelles en comptabilité contrôle Audit-CCA reçoivent aussi les formations nécessaires pour devenir un collaborateur comptable. Après le Bac+3, une personne désirant être un collaborateur comptable peut suivre différents cursus pour remplir les missions demandées. Ces cursus peuvent être le Master CCA, le DSCG, le DEC ou un diplôme en école de commerce spécialité audit-expertise comptable. Effectuer des stages et suivre des formations en alternance durant le cursus ouvriront également de nombreuses portes, en plus de donner l’expérience recherchée par les recruteurs. Sachez que toutes (ou presque) les structures  emploient les collaborateurs comptables. Cependant, les plus grands pourvoyeurs d’emploi sont les PME et les cabinets de comptabilité.