Comment faire un bilan prévisionnel ?

La préparation de votre business plan touche à sa fin, et la partie financière sera bientôt terminée. Après avoir préparé le compte de résultats, le bilan de gestion à moyen terme, le plan de financement et la trésorerie, il est temps d’établir un bilan provisoire. Dans le cadre d’une création ou d’une acquisition d’entreprises, la prospective est un outil indispensable. Un soin particulier doit être apporté à l’élaboration des prévisions, qui seront particulièrement utiles pour mesurer la rentabilité du projet sur une période type de trois ans, déterminer ses besoins de financement et vérifier son équilibre financier.

L’importance d’effectuer un prévisionnel financier

Faire un bilan prévisionnel est une méthode raisonnable à plusieurs niveaux : d’abord, étudier les finances des projets connexes d’un point de vue interne, puis convaincre chaque participant du projet d’un point de vue externe. Faire des pronostics permet à l’entrepreneur de mesurer les risques liés à son projet de création d’entreprises. Vous pouvez déterminer si son projet de création peut générer des bénéfices de manière quantitative. Ainsi, il peut se rendre compte que son projet n’a pas produit une rentabilité suffisante et que certains aspects doivent être retravaillés. Ainsi, en plus des outils de prévision, établir un prévisionnel comptable peut également être considéré comme un moyen de prévenir les projets qui n’ont pas de réelles perspectives financières. Le fait de pouvoir faire des pronostics est aussi un moyen d’attirer des investisseurs, qui auront une vision financière du projet. Dès lors, ils comprendront la rentabilité du projet, cette dernière étant l’axe principal de ce dernier. Le prévisionniste doit pouvoir analyser la rentabilité du projet, attirer le créateur vers les forces et les faiblesses des activités prévues, faire un bilan prévisionnel  aide à gérer son entreprise dans les premières années de ses opérations. 

Les méthodes pour faire un prévisionnel financier

Effectuer des prévisions financières requiert de bon savoir faire en fiscales et comptables. Par conséquent, il n’est pas facile pour tout le monde d’établir un prévisionnel comptable de qualité. Pour faire un bilan prévisionnel, il faut d’abord déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel et les dépenses prévues dans le cadre du projet de création d’entreprise. Pour déterminer son chiffre d’affaires estimé, l’entrepreneur peut s’appuyer sur son étude de marché, un de ses objectifs est d’évaluer cette dernière. Vous pouvez également vous positionner en analysant le volume d’activité généré par vos concurrents directs. En termes de coûts estimés, l’entrepreneur doit compter ici tous les coûts nécessaires à la mise en œuvre du projet. Une fois tout déterminé, il faut créer un tableau prévisionnel qui comprend principalement : le compte de résultats, le bilan prévisionnel, le solde de gestion à moyen terme, le plan de financement et le tableau des flux de trésorerie. Ce n’est qu’après-avoir assemblé ces tableaux que des prédictions peuvent être faites. Ensuite, vous pouvez commencer l’analyse financière du projet. La prévision doit être cohérente, elle est basée sur des informations vérifiées et prouvées.

Le tableau et la validation du prévisionnel financier

Pour construire un tableau de prévisions financières, il est recommandé de s’appuyer sur des applications professionnelles pour éviter les erreurs et obtenir un bilan prévisionnel. De plus, certains outils tels que les applications offrent de nombreuses fonctionnalités supplémentaires pour vous aider à vérifier et à faire un bilan prévisionnel. Lorsque la première version des prévisions financières est terminée, il est temps de la vérifier. À ce niveau, il est recommandé de se faire assister par des professionnels compétents. Il peut s’agir d’un consultant en création d’entreprises ou d’un expert-comptable. En effet, certains éléments nécessitent une bonne budgétisation des connaissances, comme la fiscalité et les cotisations sociales. Une fois les erreurs corrigées et les ajustements nécessaires effectués, la prévision financière est complète.