Choisir une caisse connectée pour boulangerie et pâtisserie

caisse connectée

Le métier de boulanger-pâtissier demande beaucoup de temps de travail. Les clients de boulangerie-pâtisserie sont eux-mêmes souvent pressés. Les professionnels de ce milieu doivent donc être bien organisés dans la gestion au quotidien de leur activité. Une caisse enregistreuse tactile est donc idéale pour gérer les encaissements et gagner du temps. Voyons ceci plus en détails…

Pourquoi une caisse enregistreuse est-elle nécessaire dans une boulangerie-pâtisserie ?

Dans une boulangerie-pâtisserie, le nombre de clients peut être très élevé mais ils ne restent généralement que très peu de temps dans le magasin. Lors de la période de pointe, il faut donc pouvoir traiter chaque demande très rapidement.

De plus, le pain représente plus de 50 % des recettes dans une boulangerie. Celui-ci étant peu coûteux, le commerçant doit donc pouvoir accepter les petites sommes (même si le client n’a pas d’espèces) tout comme les paiements des commandes plus importantes (pour la pâtisserie généralement) avec un système de carte bancaire.

Mais encore, le nombre de produits dans une boulangerie-pâtisserie est limité. Elle n’a pas à gérer de nombreuses références comme dans les grands centres commerciaux. Mais la fonction catalogue de produits lui est tout de même nécessaire pour disposer de la liste de ses produits avec les prix, accompagnés éventuellement d’une photo, et que le commerçant peut modifier au besoin. Ainsi lors du passage à la caisse, il n’a qu’à cliquer sur le nom du produit ou sur la photo, cela accélère agréablement le processus tout en recueillant des informations sur ses ventes.

Enfin la boulangerie-pâtisserie est un magasin qui n’a pas de stock. Tout est fabriqué et vendu le jour même car les produits ne se conservent pas.

Pour toutes ces raisons, l’acquisition d’une caisse enregistreuse de boulangerie avec un logiciel sans gestion de stock est donc fortement recommandée.

Que va apporter une caisse enregistreuse moderne à une boulangerie-pâtisserie ?

Lors de l’ouverture d’une boulangerie-pâtisserie, l’achat du matériel représente un investissement particulièrement élevé de l’ordre de cent à cent cinquante mille euros. Le coût d’acquisition d’une caisse enregistreuse passe donc au second plan et le commerçant cherchera avant tout une simplicité d’utilisation et une absence de frais d’entretien.

Les caisses tactiles dernier cri sont capables d’enregistrer toutes les transactions et d’envoyer des données quantitatives et qualitatives à un serveur distant connecté au Cloud. Cela facilite énormément la comptabilité et fournit des informations intéressantes sur les ventes (produits les plus vendus par exemple).

C’est un matériel solide, très facile à entretenir et dont le logiciel se met à jour très facilement.

La caisse enregistreuse de boulangerie idéale sera donc rapide, acceptera tous les types de paiements (dont les petits montants non réglés en espèces) et possèdera un catalogue des produits parfaitement accessible pour accélérer idéalement le passage en caisse. Elle sera connectée au Cloud, se mettre facilement à jour sans maintenance et pourra fonctionner même en cas de coupure internet.

Choisir la bonne caisse enregistreuse pour sa boulangerie-pâtisserie

La caisse tactile grand format convient particulièrement au commerce de détail et est paramétrée pour le domaine de la boulangerie-pâtisserie. Dotée d’un grand écran tactile qui permet d’accéder très vite aux produits les plus vendus, elle est conçue autour d’un véritable ordinateur fonctionnant sous Windows. Certains modèles peuvent même s’interfacer avec les caisses automatiques (appareils acceptant les espèces et qui rendent automatiquement la monnaie). Le seul inconvénient est son prix plutôt élevé avec des coûts de maintenance à prévoir et elle nécessite un terminal de lecture de cartes bancaires.

Une alternative à cette caisse sont les solutions à base d’iPad (mini-ordinateur fiable et solide) qui peuvent se transformer en matériel d’encaissement grâce à des applications de caisse et à des accessoires complémentaires. Les mises à jour du logiciel se font simplement grâce à la mise à jour de l’application dans l’App Store. Toutes les données sont classées dans le Cloud, ce qui fait que la mise à jour du back-office est faite au niveau du serveur et non par l’utilisateur.

TacTill et SkyTill sont ainsi deux solutions de caisses enregistreuses de boulangerie conçues en France et fonctionnant sur un iPad. Elles permettent de gérer des stocks et de créer des catalogues de produits, mais ne disposent pas de système d’encaissement de carte bancaire. Elles peuvent toutefois bénéficier d’une douchette, d’un tiroir-caisse et de nombreux autres accessoires utiles. Le coût d’un tel système est moins élevé que la caisse tactile grand format mais il nécessite un abonnement mensuel. Il existe également les solutions iZettle, Smile&Pay et SumUp qui comportent toutes un mini-lecteur de carte bancaire connecté par Bluetooth à l’iPad (pouvant lire les cartes sans contact), avec une fonction catalogue de produits pour iZettle et SumUp tandis que Smile&Pay n’est limité qu’à l’encaissement. Il faut savoir que ces services prélèvent une commission lors de chaque transaction mais ils se révèlent en fait avantageux par rapport aux commissions forfaitaires des terminaux de paiement.