Des solutions pour les sociétés Offshore

sociétés Offshore

La création d’une entreprise Offshore est devenue très courante ces dernières années. Ceci en raison des avantages fiscaux et administratifs qu’une telle organisation peut apporter. Les entrepreneurs trouvent, en effet, un intérêt dans l’implantation de leurs activités dans un autre pays. Il existe plusieurs solutions dans la création ainsi que la gestion d’une société offshore. Chacun choisit la stratégie qui répondra à ses attentes.

Avant de se lancer, comprendre le concept de l’offshoring

L’offshoring garde le même principe qu’une activité réalisée en extraterritorial. D’une manière générale, une société offshore transmet à une entreprise basée à l’étranger une partie ou l’ensemble de ses activités. Cette action est menée afin de profiter de plusieurs avantages, en particulier en matière de fiscalité. Une structure adoptant ce système est effectivement exempte d’impôt dans son pays d’origine, et n’entre pas dans les détails de la juridiction de constitution.

L’offshoring est le contraire d’onshoring, qui signifie une entreprise œuvrant dans le pays où elle a été créée. Il faut noter qu’une société offshore ne représente pas nécessairement une filiale internationale. En effet, elle ne possède aucune activité économique dans le pays où a été domicilié le titulaire du projet.

De nombreux avantages subsistent dans la création d’une Offshore, en premier lieu la diversification des activités dans n’importe quel pays du monde. A ce sujet, il est intéressant d’implanter votre activité au moins dans deux pays différents. En cas de crise dans l’un des pays, qui peut entraîner la fermeture de votre entreprise, vous aurez tout de même d’autres alternatives pour éviter la faillite. Bien entendu, si votre activité exige la maîtrise de la langue française, il est intéressant de miser sur les pays francophones. Pour d’autres conseils, retrouvez-les sur ICO Services.

Créer sa société Offshore, quelles solutions et démarches à suivre ?

En raison de plusieurs exigences juridiques et la complexité des papiers administratifs, il est essentiel d’avoir au moins quelques notions avant de créer votre entreprise. Si vous n’avez pas le temps pour effectuer les recherches utiles et entreprendre vous-même les démarches nécessaires, il est toujours possible de faire appel à un expert dans ce secteur.

La plupart du temps, un avocat fiscaliste représente un bon parti. Dans ce cas, il faut prévoir un budget assez conséquent pour bénéficier de ses services. Autrement, vous pouvez également profiter des conseils donnés par un professionnel en matière de création d’entreprise en offshoring. Par la suite, il est important de vous intéresser au pays où vous allez implanter votre projet. Un spécialiste peut vous recommander un tel ou tel pays d’implantation, mais le choix final vous revient. De plus, il s’agit avant tout de votre organisation.

Dans tous les cas, vous devez vous renseigner sur la législation en vigueur concernant la fiscalité. Le but étant de trouver les meilleurs endroits où règne un véritable paradis fiscal. En parallèle, avec l’aide de votre prestataire, vous devez définir votre stratégie pour la gestion de la société. Durant le processus de création, votre dossier doit comprendre une copie de votre passeport, le montant de base de l’entreprise, une pièce justificative de domicile ainsi que le nom des dirigeants et actionnaires de la société et un chèque.

La gestion des entreprises offshores, quelles sont les règles à respecter ?

Quelques règles fondamentales sont à suivre scrupuleusement. Le vrai problème de la plupart des sociétés offshore est lié au fait qu’elles ne respectent pas la totalité des règlements imposés par loi. Par la même occasion, vous devez rester attentif sur le choix du dirigeant ainsi que des associés chargés de la gestion de votre structure.

Sur le plan juridique, l’entreprise est représentée par un dit « prête-nom ». Il s’agit d’une personne désignée pour être l’unique responsable. En conséquence, l’identité du propriétaire de l’organisation est tenue secrète. En effet, son nom et toutes ses informations personnelles ne figurent pas dans les statuts de la société.

Seule l’identité du prête-nom est affichée sur l’ensemble des documents officiels. Il en est de même pour les comptes bancaires, vos informations seront protégées. Certains entrepreneurs tiennent, en effet, à préserver leurs données sensibles. Ils n’y trouvent aucun intérêt dans la divulgation de leurs données personnelles.   

Sur le plan comptable, il faut noter qu’aucune loi n’impose les sociétés Offshore à déposer leurs comptes annuels. Ceci s’explique par le fait qu’elles ont été créées dans une juridiction extraterritoriale. En conséquence, vous n’êtes pas obligés de tenir une comptabilité. D’une manière globale, le service comptable est nécessaire pour la gestion de la trésorerie, de la paie et des flux bancaires.

Les avantages d’avoir d’une entreprise en offshoring

En créant une entreprise offshore, les avantages que vous pourriez avoir s’étendent sur plusieurs domaines, en particulier fiscaux et juridiques. Les sociétés offshores bénéficient de nombreux avantages que toutes les structures ne peuvent pas toutes avoir. Au niveau des impôts, elles ne sont exposées à aucune contrainte fiscale.

Pour réduire vos impôts, l’une des astuces qui fonctionnent réellement est de domicilier votre entreprise dans un pays étranger. La somme versée annuellement représente le strict minimum, soit presque rien, ce qui vous permet de jouir d’une optimisation fiscale. De cette façon, votre trésorerie est moins impactée en cas de souci. Vos revenus seront ainsi optimisés, car il ne sera pas utile pour vous de prévoir un fonds pour couvrir les charges liées à l’impôt.

Les sociétés Offshore profitent de cette situation grâce à la juridiction extraterritoriale qui n’exige aucun bénéfice sur l’entreprise non résidente. Ce qui n’est pas le cas des sociétés onshores, qui doivent s’acquitter annuellement d’un moment symbolique. Au final, vous serez le plus gagnant en choisissant d’implanter votre organisation ailleurs.

En étant propriétaire d’une entreprise offshore, vous serez à l’abri d’éventuelles poursuites ou situations juridiques complexes. Cet avantage reste valable tant que vous restez à l’écart d’actes criminels. Vos biens matériels et immatériels seront entièrement protégés, et vous ne risquez pas d’être entraîné dans des débats juridiques interminables. Seulement, si votre société est mêlée à des actes criminels, vous n’obtiendrez aucune garantie et vous serez obligés de vous défendre, avec ou sans une aide externe.