Comptabilité des professions libérales : astuces et conseils

Que vous exerciez une profession libérale règlementée ou pas, vous êtes toujours soumis au régime des bénéfices non commerciaux BNC. Vous devez dans ce cas respecter certaines spécificités propres à votre régime et structure en matière de comptabilité et fiscalité.

Faire appel à un expert-comptable pour tenir efficacement votre comptabilité

Même si le recours à un expert-comptable n’est pas obligatoire pour les professionnels libéraux, il est tout de même indispensable de laisser un professionnel se charger de votre comptabilité au lieu de le faire vous-même. Bien sûr, la comptabilité n’est pas votre cœur de métier et le risque d’erreur est non négligeable. En effet, les conseils d’un expert-comptable peuvent vous être bénéfiques, notamment pour sécuriser vos prises de décision tout en optimisant votre fiscalité personnelle. Qui plus est, il est aussi habilité à vous accompagner pour vous aider dans la gestion de votre entreprise. Certes, travailler en solitaire vous procure plus de liberté, surtout quand vous exercez une activité libérale. Mais sachez en revanche que vous ne pouvez pas tout faire tout seul, étant donné que la règlementation en matière de comptabilité et fiscalité des professions libérales est de plus en plus complexe, donc plus risquée.

La comptabilité en ligne a le vent en poupe !

En effet, il vous est possible de vous passer des services des experts comptables, surtout quand vous avez choisi le statut vous permettant de profiter des obligations simplifiées, par exemple si vous êtes sous le régime des micro-BNC. Donc, si vous ne voulez pas faire appel à des experts comptables, vous pouvez tenir en toute simplicité votre comptabilité grâce à une solution de comptabilité d’une profession libérale en ligne. Eh oui, on constate de plus en plus de professionnels libéraux qui préfèrent mieux gérer leur cabinet en ligne. Grâce à des diverses fonctionnalités proposées par les modules de comptabilité en ligne (génération de livres comptables, génération déclarations, automatisation des documents comptables…), de votre saisie jusqu’à la télétransmission de votre déclaration 2035, vous serez en mesure de tenir votre comptabilité en toute simplicité.

Conseils pour bien organiser sa comptabilité en libéral

En tant que professionnel libéral, vous devez vous occuper vous-même votre propre comptabilité. Vous devez dans ce cas commencer par ouvrir un compte professionnel. Et même si l’ouverture de ce compte n’est pas obligatoire, il est quand même préférable de ne pas utiliser le même compte pour votre vie personnelle et personnelle. Puis, il y a la déclaration 2035 qui établit les recettes, les dépenses, les amortissements et le bénéfice non commercial. Sachez par ailleurs que l’adhésion à une association de gestion agrée (AGA) peut aussi s’avérer indispensable même si ce n’est pas obligatoire. Cette association intervient au moment de faire votre déclaration d’impôts. Et afin d’éviter les soucis avec les contrôleurs d’impôts, veuillez à tout prix conserver certains documents : factures, relevés de banque, document URSSAF… Veuillez les garder en lieu sûr, en version papier bien évidemment. Ou si vous voulez, vous pouvez aussi les numériser.